© 2017 by Boon & Jas.       boonandjas@gmail.com         Mulhouse, Alsace

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon
Instagram baby

and Jas

Boon

Blogging & Freelancing

2017

Articles récents

June 5, 2018

Please reload

Calme & liberté : dans les terres de Californie

August 30, 2017

 

La suite de nos aventures aux USA, il y a déjà un an... 

On quitte le bord de l'océan pour s'aventurer dans les entrailles de la Californie : les grands espaces arides et sauvages, les routes désertes, les parcs immenses et majestueux... Je crois bien que ma coéquipière a préféré cette partie là, tandis que moi c'est l'océan qui m'a touché. 

 

Nous avons donc quitté le brouillard de San Francisco pour nous aventurer dans la fraîcheur des parcs. Dès qu'on quitte la ville, les paysages changent et on se rend compte que les distances sont énormes. Nous avions prévu de visiter plusieurs parcs et avons donc pris un pass qui nous a permis d'entrer directement dans chaque parc sans patienter et repayer l'entrée. 

J'ai été surprise de l'immensité de ces parcs. Une fois l'entrée franchit vous n'avez encore rien vu, il faut parcourir des bornes et des bornes en voiture pour arriver à des points de vus ou faire des randonnées. 

 

Le 3ème plus grand parc de Californie

Yosemite aura été notre premier parc. Connu pour ses grandes falaises de granit, ses séquoias géants et ses ours en liberté, j'ai beaucoup aimé cette sensation de liberté qui y règne. Notre programme étant chargé nous n'avons pas pu trop nous attarder sur la vallée mais je retiens les jolies chutes à Yosemite Falls et Glacier Point qui offre un panorama à couper le souffle.

 

 

Nous avons fini la journée à Mono Lake, un immense lac salé de la Sierra Nevada et je crois que c'est un de mes plus beaux souvenirs de cette partie du voyage : pas un chat à l'horizon, ces grandes colonnes d'argiles appelées Tufas qui surplombent le lac de part et d'autre et surtout ce silence incroyablement apaisant. 

 

 

Nous avons ensuite rejoint notre hôtel/chalet du côté de Mammoth Lakes (à environ 1h de Yosemite, c'est une station de ski hyper appréciée des stars!) et avons donc passé la soirée dans un petit bar/resto très typique à deviner l'histoire de la vie de notre serveur... Si je me souviens bien, nous étions partie sur un artiste, un musicien même, qui avait quitté l'état de New York pour le soleil de la Californie... Imagination débordante. On a d'ailleurs refait ce petit jeu à l'aéroport avec un mec ultra canon qu'on a imaginé s'être fait largué et sur le point de rejoindre sa famille dans un autre état des USA pour se ressourcer et oublier la fille qui lui a brisé le cœur... On aura bien ri en tout cas.

En repartant le lendemain, on a fait un arrêt imprévu au bord du Tenaya Lake pour se baigner. Parfois ça a du bon de ne pas se fixer de programme précis. Avancer au feeling, prendre le temps de profiter et ne pas vouloir tout capturer tout de suite. 

 

 

Kings Canyon & Sequoia National Park

Le parc suivant aura été Kings Canyon dont les paysages ne diffèrent pas beaucoup de Yosemite mais dont les rivières, les prairies et les randonnées auront été belles ! Ce parc est relié directement avec le Sequoia National Park, connu pour ses immenses séquoias dont le General Shermann Tree, arbre le plus haut du monde mesurant 83 mètres... autant vous dire qu'on se sent tout petit à côté. Malheureusement nous n'avons pas pu rester très longtemps et faire tout ce qu'il y avait à faire mais rien que de voir cette multitude d'arbres qui montent jusqu'au ciel aura été une très belle expérience. 

 

 

Nous avons ensuite à nouveau rejoint la civilisation pour commencer notre route vers Las Vegas. Une nuit à Bakersfield et c'est parti pour avaler les kilomètres dans le désert et la chaleur étouffante (merci la clim de la voiture!). N'oubliez pas de faire le plein d'essence avant de partir parce que c'est pas facile de trouver des stations, du moins pas avant d'avoir roulé longtemps. Longtemps. Longtemps. Et puis soudain, la circulation se fait un peu plus dense, l'excitation monte et le désert laisse place à des grands buildings, des panneaux publicitaires et des autoroutes à 3 voies. Pas de doute, on est arrivées à Las Vegas! 

 

What happens in Vegas, stays in Vegas !

Las Vegas... la ville surréaliste au milieu de nulle part, ce n'est vraiment pas un mythe. Entre les enseignes allumées 24h/24h, les racoleurs sur le Strip et les casinos bondés, Las Vegas est réservé aux adultes! Nous avons séjourné au Linq Hotel qui était plutôt sympa et moderne. A notre arrivée on a tout de suite repéré le salon de tatouage qui se trouvait dans le hall d'entrée. On s'était dit qu'on se ferait un tatouage en souvenir de ce voyage et cette dernière étape dans cette ville où tout est possible nous a semblé parfaitement propice pour réaliser notre envie ! 1h plus tard on se faisait tatouer un joli palmier sur nos avant-bras et à chaque fois que je le vois je repense à ce voyage magique. 

Las Vegas n'est pas une ville reposante mais je pense qu'elle est incontournable pour qui fait un roadtrip aux USA. 2 jours suffisent largement pour faire le tour des hôtels et magasins climatisés, tenter sa chance sur une machine à sous et aller voir un spectacle. Tant qu'à être dans une ville sulfureuse, autant rester dans le thème : nous sommes allées voir le show des Chippendales et j'ai tellement adoré! Rien à voir avec ce qu'on voit à la télé, les mecs ringards à se tortiller en string. Il y avait vraiment de la réflexion, des chorégraphies, de la sensualité. La femme était mise en avant et c'était très agréable à regarder... Un peu à la Magic Mike pour les connaisseuses :)

 

Nous avons ensuite regagné Los Angeles pour terminer notre boucle, rendre la voiture et prendre l'avion...

Le retour en France était dur même après seulement deux semaines. On s'habitue vite à ces grands espaces, à cette liberté propre à la Californie. On s'est dit qu'on remettrait ça dans 10 ans, peu importe où la vie nous aura mené. C'était un voyage inoubliable avec toi et je te remercie d'avoir partagé ça avec moi. A dans 9 ans ma jolie copine !

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload